Immobilier

Immobilier 2021 en France : l’année de tous les records

Dans le secteur de l’immobilier, l’année 2021 aura été l’année des records sur de nombreux plans. Entre autres, il y a le record du nombre de transactions, le record du prix moyen par m2, l’augmentation de la valeur moyenne des biens immobiliers, etc. Tout cela confirme que les Français préfèrent toujours investir dans la pierre, malgré la crise sanitaire. Découvrez-en un peu plus sur ces records dont l’année 2021 a été témoin sur le marché de l’immobilier.

Les prix ont quelque peu baissé dans la Ville lumière

En 2021, le prix de l’immobilier à Paris au mètre carré a diminué de 2,2 %. Il se retrouve à 10 367 euros en moyenne. Certes, ce prix est toujours plus élevé que la moyenne en 2019, mais le nombre des transactions a augmenté de 22 %.

A découvrir également : Quels intérêts de construire une maison à Metz ?

Vous devez savoir qu’en 2021, et pour la toute première fois depuis 5 ans, ce sont les petites et moyennes villes qui ont pu tirer les prix vers le haut. Contrairement aux grandes villes, les prix des zones rurales et des petites villes ont connu une hausse de 8,5 %. C’est dans ces zones que le plus de compromis ont également été signés. 2021 est vraiment spectaculaire.

Une hausse considérable du nombre de transactions

À en croire les notaires, le marché de l’immobilier a enregistré 1,2 million de vente dans l’ancien en 2021. C’est bien évidemment un record quand un regard est jeté aux chiffres des années précédentes. En effet, les Français ont préféré acheter des logements plus spacieux et confortables afin de ne pas passer d’autres confinements dans des appartements trop étroits. Il faut aussi noter que le taux d’emprunt de 1,06 % a forcément impacté cette augmentation du nombre de transactions.

A lire également : Réviser le loyer d’habitation : comment faire ?

Record du prix moyen au mètre carré

Les prix au moyen au mètre carré ont considérablement augmenté en 2021. Il fallait réunir en moyenne 2355 €/m2 pour payer une maison en 2021 et 3878 €/m2 pour acheter un appartement. Selon Century 2021, comparativement à 2015, ce prix moyen a connu une hausse de plus de 20 % en 2021. Par ailleurs, vous devez savoir que la valeur moyenne des biens immobiliers a aussi connu de hausse.

Elle a connu une augmentation de 7,7 % sur 12 mois pour les maisons et une hausse de 5,6 % en ce qui concerne les appartements. En conséquence, la durée moyenne de crédit a été rallongée. Retenez qu’en 2021, les durées de prêts ont progressé en s’établissant à 20 ans en moyenne. L’année dernière, la moyenne était autour de 13 mois. Une hausse de 7 mois est donc constatée en cette année de records sur le marché de l’immobilier.

Quid de l’achat des résidences secondaires ?

2021 est définitivement l’année des records. Courant ladite année, les Français se sont aussi intéressés à l’achat des résidences secondaires. À en croire Century 21, ces achats ont connu une progression de 6 % et représentent 7 % des acquisitions. Par ailleurs, il est important de notifier que l’investissement locatif représentait 30,2 % des transactions en 2021 alors que sa part était de 17,4 % il y a 7 ans. C’est là encore un record notable.

À quoi pouvez-vous attendre en 2022 ?

Pour certains spécialistes comme Olivier Colcombet, 2022 peut être également une année de grands records. Pour Laurent Vimont, l’immobilier ancien intéressera toujours les Français si les taux d’intérêt demeurent bas. Les courtiers en crédit prédisent déjà une légère augmentation des taux d’emprunt en 2022. Selon eux, cette augmentation ne pourrait pas freiner la demande. Pour finir, le président de Century21 conseille les Français de surveiller les investisseurs.

Ces derniers peuvent quitter à tout moment le marché de l’immobilier à cause des toutes dernières dispositions relatives au DPE. En effet, ces dernières vont contraindre les bailleurs à ne plus investir dans les biens que le DPE jugera désormais trop énergivores. La conséquence directe serait un manque de logement à louer. Les prix vont encore augmenter et les locataires modestes auront du mal à louer.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂