taux crédit immobilier

La baisse des taux a dopé le pouvoir d’achat immobilier en 2012

Taux immobilier

La baisse des taux enregistrée en 2012 a resolvabilisé une partie des emprunteurs et leur a permis d’emprunter plus à mensualité constante, telles sont les conclusions du bilan 2012 que vient de dresser le courtier en crédit immobilier Meilleurtaux.com.

Globalement, les meilleurs taux sur 20 ans dans les 10 villes étudiées sont passés de 4,03 % en moyenne en janvier à 3,04 % en janvier 2013, quand les taux moyens sur toute la France diminuaient de 4,31 % à 3,47 %. Les villes ayant le plus souvent obtenu les meilleurs taux en 2012 avec une place sur le podium de notre palmarès ont été Nantes, Lille, et Toulouse, avec une belle remontée toutefois en fin d’année de Marseille et Strasbourg.

Compte tenu de l’ampleur de la baisse des taux en 2012, la capacité d’emprunt pour 1 000 € de mensualité, (hors assurance, sur 20 ans) ressort en hausse de 8 à 12 % sur un an selon les villes avec des gains allant de 11 427 € à Toulouse à 19 423 € à Strasbourg où l’on peut emprunteur en janvier 2013 178 694 € contre 162 889 € il y a un an.

Si la baisse des prix tant attendue n’a pas eu lieu en 2012, on a assisté à un assagissement avec des variations comprises entre – 0,5 % et 3 % seulement dans 8 villes sur 10 et notamment Paris où la hausse n’a pas excédé 2,5 %. Seules Lyon (+10% entre janvier 2012 et janvier 2013) et Marseille ont connu de plus fortes variations (- 8 %).

La baisse des taux a ainsi pu se traduire par un gain de pouvoir d’achat allant jusqu’à 12 m2 à Marseille – l’équivalent d’une chambre supplémentaire – le remboursement d’une mensualité de 1 000 € sur 20 ans permettant aujourd’hui d’acheter 71 m2 contre 59 m2 en janvier 2012 (+ 21 % par rapport à janvier 2012). A Strasbourg, le gain de surface à budget mensuel constant est de 8 m2 (80 m2 contre 72 m2 en janvier 2012), 6 m2 à Lille (67 m2 contre 61 en janvier), 3 m2 à Nice ou Nantes et même 1 m2 à Paris (20,6 m2 contre 19,6 m2 il y a un an) où la baisse des taux a compensé la faible hausse des prix.

« Compte tenu du niveau historiquement bas des taux et des baisses de prix, même modérées dans les grandes villes, il y a de réelles opportunités pour les emprunteurs qui ont ainsi vu leur pouvoir d’achat immobilier augmenter en 2012, ce qui n’était pas arrivé depuis 2008 » conclut Hervé Hatt, directeur général de meilleurtaux.com.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://www.credit-immobilier.biz/la-baisse-des-taux-a-dope-le-pouvoir-dachat-immobilier-en-2012/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9afda04776931bb1d65cd76935b04d5cSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS