placement financier

Crédits à la conso sans justificatifs : Quoi en pensez ?

Vous envisagez d’aménager votre intérieur, de partir en vacances à l’autre bout du monde, ou de financer un projet qui vous tient à cœur, le prêt personnel sans justificatif d’utilisation peut être tentant… Mais attention aux dangers de ce type de financement qui pourrait s’avérer dangereux en cas d’utilisation non appropriée.

Qu’est-ce qu’un crédit conso sans justificatifs ?

Une demande de financement pour un crédit à la conso sans justificatifs n’exige pas l’obligation de fournir un devis ou une facture relatant de votre projet financier. Il s’agit donc d’un prêt libre qui n’est pas conditionné à un financement en particulier, contrairement à un crédit affecté. Il est donc facile d’obtenir un crédit en clics en vous rendant sur des sites comme Pretpersonnel101.com.

Par contre, il s’avère obligatoire de transmettre certaines informations personnelles telles qu’une pièce d’identité, un justificatif de domicile et votre avis d’imposition.

Une demande de crédit en ligne peut s’obtenir immédiatement si le montant d’emprunt est inférieur à 75 000 € avec un délai de remboursement pouvant aller jusqu’à 5 ans.
Pour souscrire à un crédit conso sans justificatifs, il ne faut pas être fiché à la banque de France (FCC, FICP, FNCI) ou être en situation de surendettement.

De plus, il est primordial de justifier d’un emploi stable avec des revenus réguliers, voir une bonne capacité d’épargne. Il peut arriver qu’un organisme préteur demande également les trois derniers relevés bancaires afin de vérifier votre comportement à gérer vos finances. Sachez également que votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 % de votre revenu global.

Quels sont les risques liés au crédit sans justificatifs ?

Demander un crédit sans justificatifs peut paraître fort alléchant, surtout lorsqu’on peut obtenir ses fonds sous 48 heures…
Le principal inconvénient d’un prêt personnel sans justificatif est qu’il ne se trouve lié à aucun contrat d’achat relatant de l’acquisition d’un bien précis ou d’une prestation de service. Par conséquent, si vous rencontrez des problèmes suite à l’achat effectué grâce à cet emprunt, le remboursement des mensualités de votre prêt devra quand même continuer, ce qui n’est pas le cas d’un crédit conso affecté.
Il faut aussi éviter les établissements de crédit qui proposent des financements avec des taux d’intérêt particulièrement élevés, souvent proche du taux d’usure.

Quelques astuces pour éviter de payer un taux d’intérêt trop élevé

Même si votre besoin en trésorerie s’avère urgent et capital, il est fortement déconseillé de souscrire un crédit à la conso sans justificatifs ! Mieux vaut s’orienter vers des solutions de financements moins onéreuse en termes de taux d’intérêt.

  • Comme toujours, avant de souscrire un crédit, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence afin de dénicher l’offre la plus adaptée à vos capacités de remboursement.
  • Pour un gain de temps et recevoir les meilleures offres, vous pouvez également vous servir des nombreux comparateurs présents en ligne. Attention toutefois à certains comparateurs qui pourraient être financés par des établissements préteurs…
  • Pour comparer les offres de crédit, il faut se référencer du TAEG qui intègre l’ensemble des frais liés au crédit souscrit. Afin de diminuer le coût total de votre crédit, vous pouvez également opter de raccourcir la durée de votre emprunt.
Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

accumsan odio Aliquam Sed eleifend massa ut porta. consectetur