Immobilier

Défiscalisation immobilière : mode d’emploi

L’investissement immobilier étant un secteur rentable constitue pour les entrepreneurs et professionnels en quête de patrimoine un moyen efficace pour obtenir des revenus. L’Etat a donc mis en place des lois visant à défiscaliser les biens immobiliers locatifs.

Comment bénéficier d’une défiscalisation immobilière ?

La défiscalisation immobilière consiste à réduire les impôts pendant une période définie. Elle est destinée à toute personne disposant d’un bien immobilier à but locatif. La déclaration des revenus annuels par le bailleur ou le propriétaire se fait suivant un régime microfoncier ou un régime réel. Le régime microfoncier est adopté au cas où les revenus annuels n’excèdent pas les 15 000 €. Par contre pour les revenus annuels dépassant les 15 000 €, sont assujettis à un régime réel. Les bailleurs disposant de systèmes de défiscalisation tels que la loi Monuments Historiques ou la loi Malraux sont également soumises à un régime réel.

Défiscalisation immobilière : la loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif adopté depuis le 1er septembre 2014. Cette loi permet une réduction d’impôts calculée sur le prix globale de l’imobilier (frais notaire inclus). Le taux de réduction varie en fonction de la durée d’engagement : un taux de 12% pour une durée de 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Elle concerne la location vide dont les logements sont neufs, en état futur d’achèvement ou faisant l’objet de rénovation. Vous pouvez également bénéficier d'un prêt immobilier pour construire le bien à mettre en location meublée.

Défiscalisation immobilière : LMP et LMNP

La loi “ louer meublé Professionnel” (LMP) concerne les loyers meublés dont les revenus annuels dépassent les 23 000 €. Ces types de loyers doivent être renseignés au niveau du registre de commerce des sociétés. Ainsi, le bailleur pourra bénéficier d’une exonération entière ou partielle des impôts. Au cas où le revenu annuel est inférieur ou égale à 23 000 €, on parle de “ Louer meublé non Professionnel”. Les privilèges liés à la LMNP varient selon le régime choisi par le propriétaire. Une réduction de 50% est appliquée sur les recettes fiscales pour un régime microfoncier. En revanche pour un régime réel les frais liés à l’achat du bien sont retenues.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://www.credit-immobilier.biz/defiscalisation-immobiliere-mode-demploi/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dolor. ut vel, elit. libero quis, Praesent