Immobilier

Immobilier : où investir en Rhône-Alpes ?

immobilier Lyon

La région Rhône-Alpes (conjointement avec l’Auvergne) a prouvé son dynamisme en matière d’immobilier, puisqu’elle fait partie des régions françaises parmi les plus plébiscitées pour l’investissement dans la pierre. Toutefois, ce constat ne se vérifie pas partout au sein de la région. Si une ville comme Grenoble retrouve de l’attrait, investir à Lyon – ville qui a connu une envolée des prix de l’immobilier – doit se faire avec prudence.

La région de l’emprunt par excellence

Investir en Rhône-Alpes, c’est avant tout investir dans une des régions les plus attractives de France. Le poids de l’une des plus grandes villes françaises, Lyon, est incontestablement un atout et un moteur d’attractivité. Lyon dispose toujours d’un emplacement stratégique entre Paris, Marseille, la Suisse et l’Italie. C’est un lieu économique très important et un pôle universitaire de premier plan.

Mais si Lyon est très prisé pour l’investissement, cela ne suffit pas à expliquer totalement la tendance : l’intérêt porté par des taux de crédit particulièrement attractifs doit aussi être pris en compte. Sur 10 ans, il est ainsi possible de trouver des taux en dessous de 1% pour les meilleurs profils d’emprunteur (0,91% en moyenne). C’est aussi la région de France où le taux sur 20 ans est le plus bas (1,31% devant le Nord et l’Ile-de-France).

Le retour de Grenoble comme cible de choix

Cela dit, si la région dans son ensemble est attractive, certaines villes semblent avoir davantage profité des dernières tendances. C’est notamment le cas de Grenoble : après avoir perdu sa place de 9e ville la plus intéressante pour l’investissement immobilier, elle l’a finalement retrouvée en 2017. Grenoble est en effet une ville dynamique, avec un grand nombre d’étudiants, mais aussi une proportion de cadres importante.

Si vous envisagez d’acheter à Grenoble, faire appel à une agence immobilière connaissant bien le marché local est conseillé : d’un quartier à l’autre (hypercentre, avenue Alsace-Lorraine, Île-Verte, etc.), les prix peuvent facilement aller du simple au double.

Des opportunités à saisir à Clermont-Ferrand, Saint-Étienne et Lyon

Une autre ville semblant tirer son épingle du jeu : Clermont-Ferrand, qui détient l’un des meilleurs rendements pour l’investissement locatif. Un dynamisme qui s’est renforcé en 2016, mais on notera que la demande y porte avant tout sur des maisons.

Enfin, une dernière ville à citer est celle de Saint-Étienne. Elle était la ville la plus rentable en 2015 (8,9% de rendement moyen brut) parce qu’elle a été particulièrement touchée par la baisse des prix de l’immobilier. Si l’on accepte de prendre quelques risques, l’investissement peut donc y être très intéressant.

Concernant Lyon, il faut finalement apporter quelques nuances. Certes, la ville dans son ensemble est incontestablement dynamique et attractive pour l’immobilier. Mais cet attrait dépend du bien et de l’arrondissement dans lequel on cherche. À titre d’exemple, le quartier Part-Dieu est un secteur dont l’intérêt est clair, et qui ne devrait pas se démentir à l’avenir : en effet, cet arrondissement doit recevoir deux nouvelles tours d’ici 2020. De son côté, le secteur de la Tête d’Or semble figé par des prix extrêmement chers (jusqu’à 6000 euros le mètre carré pour une maison aux abords du parc). Attention donc à ne pas acheter un bien au-dessus du prix du marché.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://www.credit-immobilier.biz/investir-immobilier-rhone-alpes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

a4d1b19ccfc5c28dca77435c71cac3a1yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy