Immobilier

Immobilier Toulouse : les prix dans l’ancien pour 2019

toulouse

Acheter dans l’ancien à Toulouse, comme pour la plupart des métropoles françaises, est de plus en cher. L’année 2018 n’aura pas échapper à la règle selon les derniers chiffres communiqués par le baromètre mensuel LPI-SeLoger.  Malgré un contexte national inégal, la ville rose tire son épingle du jeu. Le mètre carré dans l’ancien pour un appartement à Toulouse s’élève à 3189 € le m², soit une hausse de 6,1 % sur le dernier trimestre 2018.  Pour autant les prix affichés ne progressent que de 1,6 %, ce qui démontre que les vendeurs restent raisonnables et sont conscients que la période est plutôt stable.

D’après ce même baromètre, le prix du mètre carré dans l’ancien pour une maison sur Toulouse Métropole s’élève à 3 570 € le m², en hausse de 4,5 % sur un an.

Une ville qui bouge et une économie florissante

Il faut dire que Toulouse voit toujours croître son économie grâce à de nombreux projets. C’est ce qui permet à la ville de connaitre en 2018 une croissance économique record notamment avec l’immobilier (neuf et ancien).

Selon le rapport de l’Insee, la croissance démographique de la ville Rose atteint plus de 19 % sur ces 15 dernières années. On peut donc dire que l’immobilier et particulièrement dans l’ancien à Toulouse représentent encore une valeur sure et notamment pour l’investissement car cette démographie est en grande partie due à la croissance des étudiants vivant à Toulouse. En effet, les étudiants représentent environ 18 % de la population toulousaine. Ces derniers sont à l’origine des 70 % des locations avec une moyenne 5 à 8 demandes pour une location neuf ou ancien.

Immobilier de Toulouse, des prix de l’ancien 2019 modéré

Bien que 2019 s’annonce à nouveau comme une année stable, Toulouse fait office d’exception et devrait encore connaitre une augmentation du prix de l’immobilier ancien même si elle devrait être moins importante. La ville reste néanmoins abordable par rapport à d’autres grandes villes de France. Bien moins chère que Paris évidemment, où le prix du m² est de plus de 10 000 euros, que la voisine bordelaise qui détient le record de la hausse de prix avec un m² à 4 636 €, que Lyon (4 595 €) ou Nice (4 426 €). Et même un peu moins chère que Nantes (3 330 €) ou que Rennes (3 252 €).

Si l’ancien s’avère trop élevé pour vos moyens, n’hésitez pas à vous renseigner sur un Programme immobilier neuf toulouse qui verra le jour en 2019 et à prendre des conseils auprès d’un une bonne agence immobilière pour trouver des biens et négocier des tarifs plus intéressants.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

efficitur. vulputate, Curabitur Phasellus sed Praesent ut