Immobilier

Les ventes de maisons de luxe à la hausse

acheter-une-maison-dans-le-but-de-la-revendre

Au Québec, le marché immobilier a connu une baisse ces deux dernières années et le ralentissement généralisé semble vouloir se maintenir pour le moment. Pourtant, depuis quelques mois, le créneau du haut de gamme connaît une hausse.

En chiffres

La vente des maisons de luxe avait déjà connu une hausse en 2013 sur les marchés de Québec et de Montréal. Cette hausse, bien que pratiquement inexistante en début d’année, s’est poursuivie en 2014, principalement au cours du dernier trimestre.

En effet, à Montréal, les ventes des maisons de prestige unifamiliales ont augmenté de 60 % durant cette période. Pour ce qui est des copropriétés, la hausse des ventes est de 31 %, ce qui est prometteur pour la nouvelle année. Du côté de la ville de Québec, on dénote aussi une légère hausse qui devrait se poursuivre en 2015.

On remarque également que le nombre de maisons de prestige neuves augmente. L’offre dans ce créneau est donc en hausse et le nombre de transactions également.

Par ailleurs, les taux d’intérêt hypothécaires sont actuellement très bas. On parle même de creux historique. Cela favorise donc les achats, surtout du côté de ceux qui cherchent une résidence plus qu’un investissement, car à la longue, les sommes payées seront moins élevées.

Influence du climat politique?

Au début de 2014, les ventes des propriétés de luxe étaient plutôt au ralenti, puis elles ont augmenté au printemps. Certains experts prétendent que l’élection du Parti libéral du Québec, en avril, a contribué à attirer les investisseurs étrangers et à rassurer les grandes fortunes du Québec, haussant ainsi les ventes des maisons de prestige.

D’autres réfutent tout de même cette hypothèse en faisant valoir que le créneau a aussi connu une augmentation des ventes dans les autres marchés canadiens, principalement en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario. La situation politique n’a donc peut-être pas une si grande influence sur la situation.

Investisseurs étrangers

Les investisseurs venant de l’étranger, surtout d’Europe et d’Asie, perçoivent généralement le marché canadien comme étant sûr et stable pour faire des investissements. Ils sont donc très attirés par nos marchés immobiliers depuis quelques années.
Même la suppression du programme des immigrants investisseurs, en février 2014, du côté du gouvernement fédéral, n’a pas eu d’effet sur leur intérêt pour le Canada. Ce programme permettait d’obtenir une aide du gouvernement canadien pour ceux qui investissaient 800 000 $ ou plus chez nous.

Du fait qu’il commence à manquer de terrains à vendre pour de nouvelles constructions, les maisons de prestige existantes voient leur valeur grimper avec l’arrivée de ces investisseurs étrangers. Donc même si le nombre de propriétés demeure en hausse pour le moment, la demande reste forte du côté de la revente.
En somme, même si le marché immobilier au Québec connaît actuellement un ralentissement général, le créneau des propriétés de luxe semble bien se porter, surtout à Montréal. C’est en bonne partie grâce aux investisseurs étrangers, mais les riches propriétaires québécois ont eux aussi leur part du marché.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://www.credit-immobilier.biz/ventes-de-maisons-de-luxe-a-hausse/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

in id, sem, venenatis, et, id ante. Lorem nunc ut leo vulputate,