Immobilier

Faut-il acheter ou louer un logement en 2013 ?

achat et location en immobilier

Entre 2000 et 2010, les prix de l’immobilier ont augmenté en moyenne de 7,4% par an. Aujourd’hui le marché de l’immobilier français connaît un net ralentissement. Les transactions immobilières semblent paralysées et les propriétaires fonciers éprouvent des difficultés à vendre leur bien immobilier.

Si dans le passé la réponse semblait évidente, le contexte actuel lié à de crise du logement que connaît la France rend cette interrogation on ne peut plus légitime.

Simulations des mensualité du crédit / loyer

Les simulations de prêt immobilier doivent permettre aux futurs propriétaires fonciers de mieux comprendre l’intérêt  éventuel d’une acquisition de bien immobilier par rapport à la location.

Afin de bien comprendre l’intérêt d’un investissement immobilier à crédit, on peut prendre l’exemple suivant .

Un particulier souhaite acquérir un studio de  30 m² situé dans le 20ème arrondissement à Paris. La valeur moyenne d’un logement ancien au m² dans Paris est estimée à 8440 euros. Le prix du logement serait donc de 253 200 euros.

En finançant l’acquisition de son bien immobilier à l’aide d’un prêt immobilier au taux de 3,5% sur 20 ans, l’acheteur devra supporter des mensualités s’élevant à 1469 euros.

Si l’on considère le prix moyen du m² à la location sur Paris, soit 24 € / m², on peut estimer le loyer d’un tel logement dans le 20ème arrondissement de Paris. Celui-ci s’élèverait à seulement 720 euros par mois. Ainsi, les mensualités du prêt permettrait à l’investisseur d’occuper un logement deux fois plus grand s’il souhaitait rester locataire de son logement.

Si en revanche il choisit d’épargner cette somme en plaçant à 2 pour cent le montant pendant une durée de 20 ans. Il pourra se constituer une épargne conséquente sans avoir besoin de devenir propriétaire de son logement. C’est ainsi que sur 30 ans, en capitalisant les intérêts de son placement, le particulier pourra se constituer un patrimoine de 360 000 euros.

Louer peut donc être un moyen plus facile de se constituer une épargne, d’autant que les charges fiscales auxquelles doivent faire face les propriétaires fonciers sont de plus en plus importantes.

Chaque individu est libre de choisir tel ou tel plan d’investissement afin de se constituer une épargne. Cependant, le contexte actuel créée une certaine tension sur les prix de l’immobilier qui pourrait évoluer moins vite que l’inflation au cours de ces prochaines années.

Afin de réussir un investissement immobilier, les particuliers doivent étudier la durée de détention de leur bien immobilier, ainsi que leur apport personnel. Dans certaines villes moins touchées par la hausse des prix à l’achat, il peut être intéressant de se constituer une épargne par l’acquisition d’un bien immobilier. En revanche, dans les villes ayant connu une hausse des prix à l’achat très importante, le débat reste ouvert.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://www.credit-immobilier.biz/faut-il-acheter-ou-louer-un-logement-en-2013/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facilisis dapibus mattis Praesent quis mi, amet,