Immobilier

Marché immobilier en Bretagne : quelles sont les villes les plus chères du littoral ?

À en croire le tout dernier baromètre des notaires bretons, les prix de l’immobilier n’ont cessé d’augmenter ces derniers mois sur le littoral. Ces dernières ont même fait sortir une liste des villes les plus chères du littoral breton. Voici ce que vous devez savoir au sujet des prix sur le marché immobilier en Bretagne.

Des prix élevés, mais des transactions toujours en hausse

Il faut dire que depuis plusieurs mois déjà, le marché immobilier en Bretagne était plus que tendu. Le prix de l’immobilier a connu de hausse importante dans de nombreuses régions, particulièrement en Bretagne et plus précisément sur le littoral. Il faut noter que même si les prix de vente connaissent des hausses, les transactions ne cessent d’augmenter.

A lire aussi : Les documents à fournir par le propriétaire pour une location aux normes

Par exemple, les transactions ont augmenté de 11,5 % en 12 mois dans le Finistère. Sur la même période dans le Morbihan, elles ont connu une hausse de 19,4 %. Sur l’Ille-et-Vilaine, une hausse de 20,5 % est constatée en un an. Tout cela montre que les Français s’intéressent toujours plus aux villes des stations balnéaires de la belle Bretagne. 

Les villes les plus chères du littoral breton 

Lors de leur 5e universitaire immobilière, tenue à La Baule (Loire Atlantique), le conseil régional des notaires de la cour d’appel de Rennes a présenté naguère, le classement des villes les plus chères dans les stations balnéaires de la Bretagne. 

A lire aussi : Le portage salarial immobilier : Comment ça marche ?

Dans le Morbihan, vous avez essentiellement La Trinité-sur-Mer (612 000 euros) ; Baden (521 900 euros) ; Arradon (497 500 euros). Toujours dans le Morbihan, les maisons chères se trouvent aussi à Carnac (464 000 euros) ; à Locmariaquer (450 000 euros) ; à Larmor-Plage (447 500 euros). Saint-Philibert (438 600 euros) ; Arzon (430 000 euros) et Plouharnel (414 500 euros) sont également des villes/villages où vous verrez les maisons les plus chères de la France. Il faut noter que les prix immobiliers présentés ici sont des prix de vente médians du marché immobilier de Bretagne

Sur l’Ille-et-Vilaine, il y a Saint-Briac-sur-Mer (585 000 euros) ; Saint-Lunaire (475 000 euros) ; Dinard (430 000 euros) et Saint-Malo (420 000 euros). Il s’agit là encore des prix de vente médians. Dans la Loire-Atlantique, les maisons les plus onéreuses se trouvent à La Baule (570 000 euros) ; à Pouliguen (512 500 euros) et à Pornichet (480 000 euros). 

Comment les prix vont-ils évoluer dans les prochains mois ?

En ce qui concerne l’évolution des prix sur le marché immobilier en Bretagne dans les mois à venir, chaque spécialiste essaie de donner son avis. Par exemple, pour la notaire Mathilde Tersiguel, les prix ne baisseront pratiquement pas. Pour Vincent Lemée, rien n’est certain pour le moment. Les élections présidentielles en France, la guerre en Ukraine, la hausse des prix des matériaux et d’autres facteurs encore pourraient avoir un impact sur ces prix dans l’avenir. 

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂