Immobilier

Prets immobilier longue durée : Quoi en penser ?

Face à la hausse surprenante du prix de l’immobilier, les banques commencent à accorder des prêts à long terme, voire très long terme. Selon eux, il s’agit d’une parade pour rehausser le pouvoir d’achat des primo-accédants.

Des prêts immobiliers allant jusqu’à 35 ans

Durant les trois dernières années, les prix de l’immobilier dans les grandes villes françaises ont flambé. Comme à Paris, où les prix moyens de la pierre ont frôlé les 9 300 euros le mètre carré, ce qui bat tous records selon la chambre des notaires ; ou aussi à Bordeaux, la ville est passée en second rang dans la liste des métropoles les plus chères de France d’après une étude du site Se Loger avec 4 348 euros en moyenne le mètre carré, quand pour d’autres, il s’agit de la capitale des Gaules, Lyon (étude Se Loger). Vous remarquerez, au passage, que la source est la même sur les deux études mais que ce n’est pas la même chose que l’on vient mesurer : d’une part le prix moyen du mètre carré vendu en 2017, de l’autre le prix moyen moyen du mètre carré multiplié par la surface moyenne par ville.

Partout, contracter un prêt immobilier afin d’investir dans l’immobilier est devenu une affaire complexe, surtout pour les ménages et les primo-accédants dont les budgets ne connaissent pas la même hausse. C’est en voulant résoudre ce problème de pouvoir d’achat que certaines banques proposent des prêts remboursable sur 25 à 30 ans voire plus, et ce, à des taux très minimes. En effet, cette alternative avantage les primo-accédants, car plus la durée de l’emprunt s’étale sur le long terme plus les mensualités qu’ils doivent payer devient léger.

Taux réduit sur les emprunts à longues durées

Le plus intéressant en ce qui concerne ce rallongement de la durée des prêts immobiliers est que les taux proposés par les banques ont considérablement baissé. Ce changement est expliqué par le fait que les banques veuillent à tout prix redonner de la valeur à leurs financements pour rendre ces derniers encore plus attractifs.

À l’heure actuelle, les ménages ont la possibilité d’emprunter à des taux allant de 1,6 % à 1,8 % pour les prêts de 25 ans, 1,75 % à 2 % pour 30 ans et 2,55 % pour 35 ans.

Toutefois, pour éviter les surprises, les emprunteurs doivent avant d’emprunter être très vigilants en ce qui concerne les différents frais supplémentaires qui doivent être versés pour l’État, pour la banque et pour le notaire. Par conséquent, il serait judicieux de passer par un outil qui permet de connaitre en détail tous les frais liés à l’achat et leur répartition. Voici un lien vers le site des notaires qui vous aidera à calculer les frais d’acquisition d’un bien immobilier de manière fiable.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://www.credit-immobilier.biz/prets-immobilier-longue-duree/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dapibus Praesent risus accumsan mi, vulputate, ultricies luctus consectetur ut Praesent