placement financier, prêt immobilier

Comment faire un emprunt pour investir dans une SCPI ?

L’un des moyens les plus sûrs pour bien investir son argent, c’est d’investir dans l’immobilier. On a le choix entre investir dans un bien pour en faire une location ou placer son argent dans une SCPI. Une SCPI permet de placer de l’argent sans se casser la tête et, surtout, de gagner de l’argent. Pas besoin d’avoir une somme au préalable à investir vu que beaucoup de banques proposent des crédits pour les SCPI. Comme ça, on peut investir directement et payer son prêt au fur et à mesure. Les emprunts pour SCPI sont des emprunts comme les autres et nécessitent les mêmes critères pour être octroyés.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une SCPI, ou Société Civile de Placement Immobilier est un type de société qui s’occupe d’investir dans des biens locatifs. Investir dans ce type de société est très différent des investissements immobiliers classiques. Un investissement immobilier implique souvent l’achat et la mise en location d’un bien immobilier. Lorsqu’on investit dans une SCPI, on investit des titres de sociétés qui vont ensuite investir dans des biens immobiliers. La somme requise pour faire un tel placement est nettement inférieure à celle nécessaire pour investir dans l’immobilier. Mais, l‘avantage avec ces placements, c’est que la société se charge de tout. Les investisseurs n’ont qu’à récupérer leur argent à la fin de chaque trimestre.

A découvrir également : Le crédit rapide en ligne : comment ça se passe ?

Pourquoi faire un emprunt pour investir dans une SCPI ?

Pourquoi acheter des parts de SCPI avec son argent quand on peut le faire avec un emprunt ? Prendre un crédit pour ce type d’investissements a plusieurs avantages. Le premier, c’est qu’acheter des parts par un emprunt permet d’avoir un bon montage financier. Les sommes obtenues grâce à la SCPI peuvent ensuite servir à payer le crédit. En déduisant les intérêts du crédit des revenus distribués par la SCPI, cela lui permet de minorer le montant de son imposition et de diminuer son assiette fiscale. L’investisseur peut aussi avoir recours à une assurance DIT pour protéger ses proches en cas de décès ou d’accident. Il est important de rappeler que compte tenu de la nature aléatoire des revenus générés par la SCPI, ils ne seront pas suffisants pour rembourser le prêt en entier.

Comment faire un emprunt pour avoir des parts de SCPI ?

L’un des grands avantages à investir dans les SCPI, c’est qu’on peut le faire avec un crédit. Cela permet d’investir dans une SCPI sans apport personnel tout en profitant de réductions d’impôts.

A voir aussi : IOB : Les nouvelles règles d’accès aux métiers d’intermédiation bancaire ne sont pas équitables selon la CNIOB

Un très grand réseau bancaire propose des prêts accessibles à un grand nombre de profils emprunteurs. Les établissements vont d’abord vérifier le profil financier du potentiel emprunteur et sa capacité à supporter les risques accompagnés par le crédit. Il y a de forte chance que la banque exige une garantie pour combler les risques d’insolvabilité. Les conditions du crédit seront imposées par l’établissement bancaire, quel que soit le type de crédit choisi par l’emprunteur. Cependant, il est toujours possible pour l’emprunteur de choisir un crédit avec plusieurs avantages pour le rembourser. On peut, par exemple, choisir d’emprunter sur une longue période (20, voire 25 ans) afin de réduire le poids de l’imposition, ainsi que le montant des mensualités.

Quel type d’emprunt choisir pour une SCPI ?

En ce qui concerne le type d’emprunt à choisir, les investisseurs ont le choix entre deux possibilités :

  • le crédit immobilier ;
  • le crédit à la consommation.

En ce qui concerne le crédit immobilier, il en existe deux sortes : le crédit immobilier amortissable et le crédit immobilier in fine. Le crédit amortissable est le crédit le plus connu. Chaque mois, l’emprunteur devra payer un montant pour rembourser le capital, ainsi qu’une partie des intérêts d’emprunt. Quant au prêt in fine, il ne doit être remboursé qu’à l’issue du crédit. Seuls les intérêts doivent être remboursés chaque mois par l’emprunteur. Ce type de prêts est plus difficile à obtenir et on demande souvent des contrats d’assurance-vie qui représentent 40, voire 50 % de la somme empruntée. Avec les crédits amortissables, le taux d’endettement ne peut pas dépasser les 33 % et les prêts in fine demandent d’être à l’aise financièrement pour pouvoir payer son prêt. Pour finir, les crédits à la consommation sont un très bon moyen pour investir dans une SCPI. Il faut savoir qu’ils sont faciles à obtenir, mais que leurs intérêts sont plus élevés que ceux des crédits immobiliers.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂