Immobilier

Comment se passe le financement d’une SCPI ?

La Société civile de financement du logement a pour objet l’acquisition et la gestion d’un professionnel de l’immobilier. La SCPI a pour objectif d’acquérir et de gérer un professionnel de l’immobilier. Le gestionnaire est chargé de collecter l’argent des particuliers, de choisir les biens dans lesquels il souhaite réaliser des investissements, d’administrer ces biens et de répartir les revenus locatifs et les avantages financiers entre les détenteurs des lots, ou « associés ». Les SCPI ont été plébiscitées par les actionnaires de nationalité française ces dernières années en raison de leurs bons résultats. En effet, ce taux de rendement a connu une décroissance, mais dans une proportion bien moindre que celle des autres actifs financiers au cours de cette dernière période.

Les SCPI : un choix d’investissement populaire et adapté à tous les budgets

Le placement en SCPI est un moyen d’investir dans l’immobilier avec une faible dépense initiale, nettement inférieure à celle requise pour un investissement direct. Selon l’Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim), le prix moyen des parts de SCPI se situe entre 200 et 1 000 euros.

Lire également : Bien choisir sa porte d’entrée

En général, il est nécessaire de disposer d’un minimum de cinq ou dix parts de SCPI. Cependant, par rapport à l’engagement personnel nécessaire pour acheter un bien immobilier en direct, le prix à payer reste inégalé. Vous pouvez adapter votre investissement en fonction de vos capacités financières lorsque vous investissez dans une SCPI. Votre investissement pourrait être progressif, les parts de SCPI étant achetées au fil du temps en fonction de votre trésorerie, de votre budget d’épargne et de votre situation personnelle globale.

Investir dans des parts de SCPI est une bonne approche pour planifier l’avenir

En raison des perspectives de versement de revenus (dividendes) et de l’éventuelle augmentation de la valeur de vos liquidités investies au fil du temps, la souscription de parts de SCPI est une approche idéale pour planifier l’avenir. Si vous ne disposez pas des liquidités nécessaires ou si vous ne souhaitez pas déplacer une partie de votre trésorerie, vous pouvez réaliser cet investissement à crédit. L’investissement en parts de SCPI doit être considéré comme une démarche à long terme dans toutes les situations.

A lire également : Solvimo au plus près de ses clients avec Domeco et Cafpi

En raison de l’environnement actuel de taux bas, vous pouvez vous constituer un patrimoine avec un très faible effort d’épargne que vous pouvez adapter à votre situation ; les loyers perçus pourraient même couvrir une partie de vos mensualités d’emprunt. Vous pouvez également profiter de l’effet de levier financier des prêts puisque les intérêts payés sont déduits de vos revenus locatifs lors de votre déclaration d’impôts. Après avoir remboursé le prêt, vous posséderez un capital qui a déjà pris de la valeur et vous obtiendrez des revenus prospectifs réguliers sous forme de dividendes trimestriels.

Quels sont les inconvénients du SCPI ?

En effet, voici une liste des plus importants inconvénients de la SCPI :

  • revente des parts ;
  • opacité de la valeur des parts (calcul comptable);
  • droits d’entrée souvent exorbitants (10 %) ;
  • après au moins trois ans, elle a été arrêtée ;
  • le marché secondaire est limité ;
  • l’évaluation des actions n’implique pas la valeur de vente des actions ;
  • la hausse des taux d’intérêt a un impact négatif sur l’investissement.

Quels sont les moyens de financement des SCPI ?

Un investissement concernant une SCPI implique une petite somme sur le plan financier. Globalement, le point de départ se situe aux alentours de 5 000 €. Comme tous les autres types de placements, cette somme peut provenir de plusieurs sources. Utiliser le crédit pour acheter une ou plusieurs parts de SCPI est une option réaliste, comme tout autre investissement immobilier. Il faut garder à l’esprit que les mensualités absorberont les loyers perçus par ce placement, qui ne seront pas remboursés immédiatement.
Une situation de crédit présente divers atouts. À bord, c’est l’occasion de créer un héritage sur la jetée avec un petit effort du personnel et sans épuiser la bourse. Grâce aux récents revenus locatifs de la SCPI de rendement répondant à la mensualité du crédit, l’engagement de l’épargne est minime. Actuellement, le coût du crédit est inférieur au rendement annuel moyen d’une SCPI, qui est de 4,3 %. Il a un effet de levier important. Enfin, ce montage constitue un atout fiscal en permettant de soustraire les intérêts des revenus d’emprunt.

Vous avez aimé ? Partagez ! 🙂